retour, back

Les Broken toys de Loïc Jugue : Installations

Les broken toys de Loïc Jugue

Les Broken Toys se déclinent aussi sous forme d'installation qui s'adapte en fonction des lieux. J'ai créé la première en 2019 à LaGaleru à Fontenay-sous-Bois, voici ce qui en a été dit dans un journal local:

Loïc Jugue, artiste fontenaysien, poursuivant son travail sur les Destructions (qui font partie de la collection vidéo du Centre Pompidou), propose à Lagaleru, cet espace d'art atypique situé à Fontenay-sous-bois, une installation artistique ludique et grinçante : Les Broken Toys.

De loin, on dirait un simple magasin de jouets avec ses lumières de fête et ses jouets animés. Mais de près, l'impression change, ces jouets n'ont pas l'air tout à fait normaux. Non ! ce sont des jouets, abîmés, cassés, brûlés, semblant sortir tout droit d'une catastrophe ou d'un monde qui s'effondre. Ils pendent, pantins désarticulés, poupées, estropiées, accrochés à de minces fils, suspendus à un destin précaire, ils tournoient lentement dans les vapeurs du temps, prémices d'une disparition annoncée.

Loïc Jugue, fidèle à son travail sur l'impermanence et la disparition, nous interroge sur notre conception du monde... Avec Les Broken Toys et ces jouets en dissolution, l'artiste nous amène sur la problématique de la disparition des choses, de nos souvenirs, de nous en quelque sorte.

Les broken toys de Loïc Jugue

Voici ce qu'il dit à propos de son installation:

« J'ai proposé à des gens de participer à cette série en me donnant leurs jouets... souvenirs de leur enfance et d'une partie de leur vie... avant qu'ils ne disparaissent dans une benne quelconque... ou une poubelle. Ces jouets ont été détruits par moi de diverses façons pour les faire passer d'objets concrets au statut d'objets d'art...
Voila plus de trente ans que je travaille sur la problématique de la destruction des objets... ces concrétions de la pensée humaine... Destruction par le feu... la chute... les micro-ondes... Je suis fasciné par ce processus de disparition des choses... de la dissolution de cette pseudo-matérialité qui nous entoure... de ces objets qui semblent si importants dans notre monde...
Et pourtant ils ne sont pas grand chose... Une petite chute... et puis plus rien... Mieux, ils sont programmés pour être détruits... remplacés... (Ah! l'obsolescence programmée... quel beau concept...) Donc les objets sont faits pour disparaître et être remplacés... Partout l'entropie règne... je ne fais juste que l'accélérer et la mémoriser pour en faire un travail artistique...
A partir de ce travail vidéo, je propose donc de faire une installation à LaGaleru. Cette installation sera une sorte d'hommage à Boltanski et à Tinguely... avec leur travail d'ombres et de lumières. D'autre part, cette installation s'inscrit dans tout un courant de l'art contemporain... qui utilise le jouet comme thématique ou comme matière, ... voir Jeff Koons... Murakami et bien d'autres encore...
Cette idée de vitrine animée vient aussi de mon enfance... où j'adorais regarder ces jouets au moment de Noël... souvenirs émerveillés qu'à mon avis nous partageons tous... évidemment cette vitrine sera un peu décalée...»

Loïc Jugue nous propose une installation fascinante, cruelle et amusante qui nous amène à réfléchir sur nous, sur notre conception du monde, un monde fait d'objets créés par l'homme et qui par force devient notre réalité. Finalement, nous passons notre vie à acheter et à accumuler des objets qui seront au final détruits... C'est ce que nous dit Loïc Jugue avec ses Broken Toys, à méditer.

Les broken toys de Loïc Jugue

Accueil | Art vidéo | Vidéos | Vidéo-sculptures | Installations | Photos | Biographie | Expositions | Liens | Dossier de presse
Page Facebook de Loïc Jugue Page Instagram de Loïc Jugue Page Twitter de Loïc Jugue

Copyright Loïc Jugue, tous droits réservés.
Envoyer un message (send a mail)
www.loicjugue.com